Biographie

Qui est Clément
Le Cossec ?

Clément Le Cossec naît le 20 février 1921 à Treffiagat et mort le 22 juillet 2001 fut un pasteur pentecôtiste, fondateur de la Mission Évangélique des Tziganes de France et d’Europe. Il a été le précurseur du réveil évangélique parmi le peuple Roms à travers le monde, en Europe, en Inde et en Amérique du Nord et du Sud.

Son père a été gardien du phare nommé
« La Jument ». Près de l’île d’Ouessant, et plus tard celui d’Antifer, près de la ville d’Etretat.

Il avait 2 sœurs, Augustine la plus âgée et la cadette Yvette et 1 frère, Louis. Sa langue maternelle était le breton. Sa mère lui disait souvent : « Clément », « Regarde là-bas devant toi, tu vois ces ‘termigis’ : ils sont méchants et ils enlèvent les enfants. Si tu n’es pas sage, ils vont te prendre ».

Par le mot breton « termigi » qui signifie « comédien », sa mère lui désignait une petite troupe de Tziganes. Ils stationnaient près du village où ils étaient venus pour présenter une soirée de cirque. Il avait environ 6 ans.

A l’ouïe du danger qu’il croyait réel, il serra bien fort la main de ma mère, lui promettant d’être bien sage. Il savait ce qu’était la pauvreté, quand il était petit, il marchait pieds nus pour ne pas user ses sabots.

Il ramassait des œufs de mouette sur les falaises dangereuses pour sa mère.

C’est au Havre, lors d’une Campagne évangélique de Douglas Scott et Jefferson, que son père, malade, fut miraculeusement guéri lors d’une des réunions et que toute la famille fut sauvée (lire le passage sur sa conversion à l’âge de 14 ans dans la rubrique
« Histoires missionnaire »).

Alors qu’il travaillait sur son diplôme d’ingénieur civil, il a répondu à un appel au ministère pour servir Dieu, c’était en 1939.

Il suivit plusieurs cours de théologie, ainsi que des cours par correspondance avec la « Bible School and Missionary Association » en 1939.
Il étudia comment être rédacteur dans une école parisienne appelée ABC, avec succès en 1951.

Il entra dans le corps pastoral des Assemblées de Dieu, qu’il quittera plus tard pour commencer plusieurs œuvres de mission parmi les Tsiganes dans le monde entier : France, Espagne, Italie, Angleterre, USA, Belgique, Allemagne, Suisse, Hollande, pays de l’Est et Inde. Plus de 600.000 tziganes accepteront le salut en Jésus-Christ et cette action continue, plus de 60 millions de tziganes à travers le monde ne connaissent pas le salut en Jésus.